Recolte d'ailes des Canards

Protocole de recolte d'ailes des canards

 

Objectif : Etude de la biologie en hivernage et de la dynamique des populations de canards migrateurs d'après les analyses d'ailes et de masses corporelles.

 

 

Espèces concernées : tous les canards chassables en France. Pour le Canard colvert, ne pas prélever les individus présentant des aberrations de plumage et se limiter aux individus ayant un plumage le plus proche possible de la souche sauvage.

 

 

 

Zone d'étude : la France métropolitaine.

 

 

 

Période d'étude: toute la saison de chasse 2014-2015 des différentes espèces concernées.

 

 

 

Mode opératoire :

 

  • Déterminer l'espèce et, si possible, le sexe.

  • Peser l'oiseau au gramme près.

  • Couper l'aile droite au niveau de l'épaule en prenant les plumes scapulaires (Annexe I). Il est absolument nécessaire que nous soyons sûrs qu'un oiseau soit représenté par une seule et unique aile. Au cas où l'aile droite serait trop abîmée, il est possible de prélever l'aile gauche mais dans ce cas-là, les deux ailes devront être mises dans l'enveloppe de prélèvement. Toutes les données accompagnant une aile gauche seule (sans l'aile droite) ne seront pas prises en compte.

  • Consigner les résultats sur l'enveloppe de prélèvement distribuée par l’ANCGE (Annexe II) qui comporte deux catégories de renseignements :

Les renseignements obligatoires : département, date et heure de prélèvement de l'oiseau ainsi l’espèce etle poids. Si la personne ayant réalisé le prélèvement le peut, elle indiquera aussi le sexe et l'âge de l'oiseau sachant que ces deux paramètres seront vérifiés ou notifiés (en cas d'absence) par le lecteur d'aile de l'ANCGE. Si le département et la date de prélèvement ne sont pas notifiés, l'aile ne sera pas prise en compte.

 

Les renseignements facultatifs : principalementle mode de chasse et la commune de prélèvement, ils constituent néanmoins des données intéressantes sur la distribution des oiseaux et leurs chasses. Pour la chasse à la passée, précisez si celle-ci s'effectue avec appelants ou sans appelants.Les coordonnées du chasseur nous permettront d'envoyer à cette personne, si elle le désire, les résultats d'analyses d'ailes. Au cas où l’oiseau serait bagué, pensez à noter le numéro de la bague sur l’enveloppe de prélèvement.

 

  • Mettre l'aile, sans la faire sécher, dans l'enveloppe de prélèvement.

  • Placer l'enveloppe au congélateur en attendant l'envoi des prélèvements.

     

    Pour chaque participant, un code sera créé nous permettant d’obtenir un gain de temps et de pallier aux éventuelles erreurs liées aux doublons (personnes ayant le même nom et le même prénom). Chaque code est unique et ne correspond qu'à un seul et unique chasseur.

    Nous conseillons aux participants de prendre contact dès que possible avec leur lecteur d'aile de leur secteur afin d’obtenir des éventuelles explications, d’obtenir des enveloppes et une balance pour la récolte d’ailes.En tout état de cause, le participant devra renseigner ses coordonnées complètes sur toutes ses enveloppes de prélèvements la première année.

    Pour les futures saisons, nous encourageons tous les participants à utiliser le code qui leur sera attribué.

 

Protocole ancge 2014-2015 08072014.docx
Document Microsoft Word 1.0 MB
Fiche thématique Récolte d'ailes ADHCGE
Document Adobe Acrobat 537.4 KB