CLAP DE FIN!

 

En résumé, la réunion d’hier soir (Mercredi 20 Janvier) à la Préfecture de la Somme ne nous apporté aucune bonne nouvelle. En effet, il en ressort que : « La grippe aviaire nous pose problème, mais le Covid risque de nous en poser bien davantage dans les prochains jours, notamment en Picardie maritime » tels sont les propos qu’on nous a tenus lors de cette rencontre…

On espère pouvoir terminer tranquillement cette saison si le Covid ne nous pousse pas au troisième confinement, par contre, la chasse des oies en Février et très compromise : ne rêvons pas !

Malgré les interventions écrites de Willy Schraën et d’Yves Butel auprès de la ministre, nous n’avons aucune réponse de sa part à ce jour… Par contre nous avons la certitude que des contrôles seront menés par les agents de l’OFB en présence des officiers de la Gendarmerie !

La passion ne doit pas l’emporter sur la raison !

Nous avons été prévenus que la confiscation des armes et la suspension des permis de chasser seraient la règle pour les plus récalcitrants…

Il est de mon devoir de vous mettre en garde et de ne pas succomber aux chants de certaines sirènes qui prônent la démagogie et vous poussent vers des voies sans issue ou pire encore…

Soyez assurés que la Fédération des Chasseurs de la Somme, les associations de chasse du gibier d’eau du département  et le collectif des chasseurs en colère ont mis tout en œuvre et usé de toutes les stratégies pour vous permettre de chasser « sereinement », mais force est de constater, à notre grand désespoir, que la « récréation » est désormais terminée.

Restons solidaires et constructifs !

Le combat continue !

Nous n’abdiquerons jamais !

Nicolas LOTTIN 

Bonjour à tous et bonne année,la santé surtout, par les temps qui courent c'est précieux.
Depuis 2 mois coincé entre le corvid 19 et Le H5N8 , l'actualité à été très chargée avec beaucoup de soucis et de rebondissements et pour 2021 j'espère que l'horizon va s'éclaircir,on en a tous besoin !.... En cette fin d'année qui nous a tous privé de pratiquer , partiellement où totalement ce qui nous rassemble, enfin une bonne nouvelle,ci joint le communiqué de l'Unacom  concernant l'analyse de l'Avocate Générale de la CJCE sur la question préjudicielle concernant les chasses traditionnelles dont la Glu .Nous attendons avec beaucoup d'impatience,le jugement sur le fond de la Cour . . Pour ceux que ça intéresse et qui aime la lecture,je tiens à disposition les 14 pages de l'analyse de l'Avocate Générale Mme "Kokott" , ne riez pas.. Car son analyse reprend de façon troublante les arguments que l'Unacom et ses juristes défendent depuis novembre 2014 sur le principe de proportionnalité pour la Chasse en février. Même si je pense au temps perdu ,le travail de l'ombre de quelques uns pourra profiter à tous ,enfin je l'espère.
En ce début 2021, l'équipe de l'Acdpm se joint à moi pour vous souhaitez une bonne année avec moins d'em....des qu'en 2020...Nicolas Lottin 

chasse au gluau ca se précise.pdf
Document Adobe Acrobat 402.4 KB
Communiqué
 
A titre exceptionnel le Président Nicolas Lottin a participé cette après-midi à la commission Gibier d'Eau et Migrateurs Terrestres de la FNC.
Un référé en suspension a été déposé hier au Conseil d'Etat pour obtenir le transport des appelants.
Nous devrions avoir la réponse dans les prochaines jours.
Si nous ne sommes pas entendus et en cas de réponse négative nous ajusterons rapidement notre réponse, n'en doutez pas !!
 
Autre information, une " trêve des confiseurs" est arrivée dans la hotte du Père Noel pour notre département jusqu'au 31 décembre concernant les contrôles de la garderie.
Pourquoi un retour possible de nos appelants en 2005 mais pas en 2020 !!!
Article du Journal d'Abbeville du 23 Novembre 2005, avec l'aimable autorisation du rédacteur en chef (D.Delannoy).
pourquoi un retour possible de nos appel
Document Adobe Acrobat 265.2 KB
Motion.pdf
Document Adobe Acrobat 467.1 KB
Amis chasseurs, suite au mail transmis par Mr Thierry Delefosse (directeur FDC80) aux différentes Associations de notre département concernant un nouveau cas de H5N8 détecté dans un élevage des Landes, je vous fais part de ma réaction sur le sujet que nous vivons tous :
Bonjour Thierry,
Preuve en est que le virus n'a pas besoin de nos appelants pour circuler !...Et que l'on nous prend vraiment pour des cons. Ce n'est pas la 1ère fois que des HN circulent dans l'hexagone et jamais nous n’avons vécu une situation comme celle que nous vivons aujourd'hui et j'ai un peu d'expérience sur le sujet.
Dans le passé , le h5n1 de 2005 à 2009 qui était compatible à l'homme, 40 Millions de doses de Tamiflu pour nous vacciner (épisode Bachelot),ce virus présent dans des dizaines d'élevages en France, des centaines de milliers de volailles abattues et pourtant (je reconnais que cela n'a pas été facile) mais nous avons pu continuer à chasser en fin de saison 2005/2006 avec des appelants en cage et les années suivantes à l'eau, car nous en savions plus sur le sujet.
À l'époque la FNC n’a pas été d'une franche utilité, donc j'ai pris le bâton de pèlerin avec quelques-uns et nous sommes allés au charbon. Ce pèlerinage a duré 2 années de rencontre dans les Ministères concernés, de colloques en colloques sur le côté scientifique des influenzas aviaires pour écouter, apprendre et intervenir quand il le fallait pour rétablir certaines vérités sur les migrateurs, souvent bouc émissaire de certaines pratiques humaines pas très "catholiques ".
Je me souviens d'une joute avec le professeur Bricaire alors directeur général de la santé (que l'on a vu beaucoup ce printemps sur les chaînes d'infos sur le covid 19),"Professeur, je ne remets pas en cause votre savoir scientifique, mais sur la migration je pense être plus compétent que vous" et finalement notre rôle de sentinelle sanitaire avec nos appelants a été reconnu puisque qu'il figure au sein de la directive 2005/94/CE . Lors de l'épisode de H5N8 de 2016/2017 , toutes les volailles du département des Landes ont été abattus et en partie dans les départements voisins et pourtant nous avons continué à chasser !..
Alors que se passe-t-il aujourd'hui ?
Pourquoi nous n’arrivons pas à trouver une issue dans ce contexte particulier ?
A-t-on vraiment tout essayé ?
Cette division des Chasses depuis 1 mois était-elle la bonne solution ? Est ce qu'il y a un manque de volonté ?
Je suis désolé Thierry, nous n’avons pas tout essayé !...
Si nous nous étions comportés ainsi en 2005 cela ferait 15 ans que nous ne pratiquerions plus la Chasse au gibier d'eau avec nos appelants, à la hutte, à la tonne ou au gabion.
J'en veux pour preuve la Motion du 21 novembre 2005 rédigée à St Laurent Blangy (62) demandant la levée immédiate de l'interdiction de l'usage et transport des appelants pour la chasse des oiseaux d'eau en France. Comment se fait-il qu' aujourd'hui nous n’arrivons pas avec nos moyens de communication à retrouver une synergie pour agir ?..
À cette époque, les Pdts de Frc et de Fd du Calvados,du Nord ,de l'Oise,du Pas de Calais,de la Seine Maritime, de la Somme associé à l'Ancge, les Pdt des associations Dpt et locales se mettaient d'accord pour exiger l'abrogation d'un arrêté du 24 octobre 2005 et s'ils n'étaient pas entendus, ils appelaient les 300.000 chasseurs qu'ils représentaient à transporter et utiliser leurs appelants en application des recommandations des organismes officiels que sont l ´ O.I.E ,de l'A.F.S.S.A , de l' ONFS et de l'ONCFS à partir du 1er décembre 2005 .
Cette volonté d'hier n'est-elle plus possible aujourd'hui ? Pourquoi ?.. Doit-on attendre qu'entre nos chasseurs et la garderie arrive un drame pour agir ?
Personnellement, depuis 1 mois pas de hutte et pour les autres, presque plus ,le cœur n'y est pas . Car j'estime que le boulot d'un responsable associatif au niveau local ou national est d'essayer par tous les moyens de faire chasser ces adhérents, ils ont payé leur carte ,leur permis, pour certains leur tour de hutte. De ce fait mon boulot, est de leur permettre de pratiquer leur passion même dans ce contexte si particulier.
Depuis plus d'un mois, plus de 200 heures de téléphone sans compter les mails et les textos avec nos chasseurs, les responsables d'associations d'une grande partie de la France de Pdt de Fdc et de Willy, nos avocats de l'Unacom et de notre Préfète et j'en oublie... Je ne suis pas le seul à essayer de trouver une issue à cette situation, et pourtant nous n'y arrivons pas , pourquoi ? Manque de coopération de nos instances cynégétiques ? Abandon de la Chasse populaire ? Ou tout simplement par manque d'efficacité des salariés de nos hautes instances cynégétiques ?... Comment se fait-il que l'arrêté de novembre 2016 du Ministère de l'agriculture soit passé sans réaction de notre veille juridique Nationale ? Chaque jour, j’en apprends, des bonnes et des moins bonnes et je peux comprendre l'incompréhension de nos chasseurs " mais qu'est-ce qu'ils foutes nos dirigeants " je suis dans le lot comme beaucoup.
Après notre épisode d'intervention de l'Ofb samedi matin, j'ai eu Willy longuement au téléphone pour étudier nos possibilités sur ces problèmes, ce qu'il a assez fidèlement repris dans son communiqué du lendemain .En ce qui concerne une saisine au Conseil d'Etat ,après avoir décortiqué la directive 2005/94 et sa dernière décision d'exécution du 10 août 2018 dans ma soirée de samedi, j’ai transmis les 2 articles et leurs alinéas qui pourraient permettre, peut-être ? Une sortie de cette situation, je pense qu'à cette heure des juristes bien plus compétent que moi doivent étudier la possibilité d'un recours.. De plus, je lui envoyé un texto grâce à la petite enquête réalisée par Sacha Pdt de la Baie de Seine, sur la discussion qu'il a eu à Mr le Ministre de l'Agriculture et de l'enfumage qu'il a eu à son égard, un homme averti en vaut deux. À la lecture du Communiqué de l'Ancge ce matin, qui ne fait que confirmé notre discussion avec Willy il est grand temps de mettre tous les sachants autour de la table pour ne plus revivre une pareille situation et retrouver une véritable cohésion pour La Défense de toutes nos Chasses car nous payons tous le même prix pour nos permis de chasse.
Cordialement Nicolas Lottin
Vous êtes nombreux à nous questionner pour la chasse à la botte, oui vous pouvez la pratiquer entre le lever et le coucher du soleil.
Tout en respectant les dispositions Covid 19 .

Cagnotte des chasseurs solidaires, cliquez sur le lien ci-dessous pour y accéder : 

 

https://www.leetchi.com/c/association-des-chasseurs-solidaires

 

Merci d'avance pour votre participation. 

 

FIN DE NON RECEVOIR
Nous vous livrons sans filtre la lettre que la Préfète de la Somme vient de nous envoyer, suite à la réunion du Mardi 10 Novembre!
Il semble que notre bonne volonté et notre sens des responsabilités ont été balayés d'un revers de manche!
La réponse sans appel n'a pas tardé: "Les agents de l'OFB procéderont à des contrôles dès demain matin jeudi 12 Novembre..."
Les responsables d'associations se réuniront donc demain en urgence au siège de la Fédération départementale pour analyser les conséquences de ce courrier et prévenir la colère des chasseurs qui risque d'être incontrôlable!
Au sortir de cette réunion, nous vous communiquerons les informations reçues et les décisions qui en émaneront.
Soyez assurés de toute notre détermination.
COMMUNIQUE CHASSE :
réunion à la Préfecture du 10 Novembre 2020.
Nous attendions tous avec ferveur et anxiété les conclusions de la réunion de ce Mardi 10 Novembre à la Préfecture qui traitait de l’utilisation de nos chers appelants dans le contexte de la « grippe aviaire », qui bien que détectée hors de nos frontières, nous pourrit la vie !
Les responsables cynégétiques, dont faisait partie Nicolas LOTTIN, étaient entourés des services de l’Etat (Préfecture, Sous-Préfecture, Services vétérinaires, OFB, …), la filière avicole entre autres et Stéphane HAUSSOULIER qui siégeait au titre de président du Conseil Départemental.
Nos dirigeants n’ont eu cesse de marteler que les chasseurs (notamment les sauvaginiers) sont de véritables et incontournables vigies de l’état sanitaire des espèces migratrices, eu égard à leur présence quotidienne au cœur de la nature et à la connaissance approfondie qu’ils ont de l’avifaune.
Ils ont rappelé qu’il y a une quinzaine d’années sévissait en France le virus H5N1 (bien plus virulent que le H5N8 dont on parle aujourd’hui et à l’époque il était potentiellement transmissible à l’homme!).
Les chasseurs avaient joué alors un rôle prépondérant dans la surveillance des oiseaux sauvages et avaient pris, comme vous le savez, des mesures draconiennes pour l’utilisation des appelants (baguage, registres, écouvillonnages, transport, utilisations de cages hors de l’eau, limitation du nombre d’appelants à la chasse…).
Les services de l’Etat doivent aujourd’hui s’en souvenir, s’en inspirer et faire confiance aux chasseurs de gibier d’eau (et de migrateurs en général) qui revendiquent l’utilisation des appelants dans le plus strict respect de ces protocoles, tel est le message qui a été envoyé cet après-midi par nos responsables !
La balle est dans le camp de l’autorité administrative.
Nous, chasseurs de migrateurs, attendons une réponse rapide, cohérente et intelligente !
Amis chasseurs, vous serez informés dans les meilleurs délais de la réponse qui nous sera faite !
Restez mobilisés avec calme et fermeté !
Je suis invité cette après midi au CDCFS à la préfecture, je pense que les marges de manœuvre de la préfète sont limitées. Ma position sera celle décidée avec vous hier soir ( confinement dans les huttes, veille sanitaire sur l avifaune migratrice et régulation des espèces concernées pour limiter la propagation du H5N8). Comme hier soir un pour tous et tous pour un .
Nous vous tiendrons informé en fin d’après midi ou dans la soirée .
De plus ce matin j’ai eu Willy au téléphone nous avons pu éclaircir différents points venant de Paris, il est tout aussi désabusé et en colère que nous tous. Il est à 200% derrière le mouvement des chasseurs en colère. Il fallait que vous le sachiez.
Confinement : le point au 29 octobre 11 h.
Le chef de l’Etat nous a appris hier soir que le confinement sera réinstauré à partir de ce jeudi 29 octobre 2020 à minuit. Il est évident que les chasseurs sont concernés par ce confinement, comme le furent nos amis pêcheurs en mars dernier.
Toute forme de chasse est donc suspendue à partir de minuit.
Cependant, notre président national a engagé depuis plusieurs jours déjà des négociations avec le Gouvernement pour tenter d’obtenir des dérogations. Il a ainsi été demandé le maintien des activités de chasse au titre notamment de leur mission de service public sur le contrôle des populations animales pour la prévention des dégâts aux cultures et pour assurer la surveillance sanitaire. Les arbitrages seront rendus aujourd’hui, et des circulaires seront envoyées aux Préfets qui pourraient avoir une marge de manœuvre.
Notre président fédéral, Yves Butel, rencontrera Madame la Préfète pour travailler sur ces possibles dérogations.
Nous n’en savons pas plus pour le moment, mais nous vous tiendrons informés à chaque nouvelle information. Nous devons cependant relativiser, penser à tous ces gens pour qui la Covid se traduit de façon plus dramatique.
Siège fermé au public
Le siège social sera fermé au public à partir de demain matin, vendredi 30 octobre.
Respect des règles sanitaires
Port du masque, lavage des mains, distances sociales, nettoyage rigoureux des locaux : les salariés de la FDC 80 ont respecté scrupuleusement les mesures sanitaires depuis mars dernier. A ce jour, aucun membre du personnel n’a contracté le virus. Certes, nous ne sommes pas à l’abri mais il est bon de relever que la vigilance de chacun a porté ses fruits.
Chers amis chasseurs,
Comme nous vous l’annoncions ‪vendredi soir, le ministre de l’agriculture a pris un arrêté ce matin qui élève le niveau de risque d’épizootie aviaire de « négligeable » à « modéré ».
Vous avez en pièce jointe l’arrêté en question.
Il est exécutoire ‪à partir de demain matin.
Pour en comprendre les conséquences, il faut se référer à un arrêté de 2016, également en pièce jointe.
Celui-ci défini un certain nombre de « zones à risque particulier » (ZRP) qui sont en fait les grandes zones humides nationales.
Vous avez pour chaque département la liste des communes concernées en annexe.
Il faut vous y référer.
Dans ces ZRP (communes dans la liste), pour l’instant et en attendant des dérogations qui seront négociées en début de semaine :
- le transport et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau sont interdits (article 8 de l’arrêté de 2016) ;
- pour le transport et le lâcher de gibiers à plumes. « Lorsque le niveau de risque est « modéré » dans une ou des zones à risque particulier correspondant soit au lieu d’origine du gibier soit au lieu du lâcher, le transport et le lâcher du gibier à plumes sont interdits dans ces zones. Toutefois le transit par les grands axes routiers et sans rupture de charge est autorisé lorsque des mesures de biosécurité sont mises en œuvre » (article 10).
J'ai d’ores et déjà rendez-vous avec le Directeur Général de l’alimentation (DGAL) ‪mardi matin, pour discuter les dérogations envisageables pour les chasseurs.
Amitiés en St Hubert
Willy Schraen
Pour consulter les arrêtés, cliquez sur les liens ci-dessous :
Arrêté du 23 octobre 2020 qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène
Arrêté du 16 mars 2016 relatif aux niveaux du risque épizootique en raison de l'infection de l'avifaune par un virus de l'influenza aviaire hautement pathogène et aux dispositifs associés de surveillance et de prévention chez les volailles et autres oiseaux captifs

                                                   Procès verbal

ASSEMBLEE GENERALE ACDPM BAIE DE SOMME

 du 08 Septembre 2020 à 18H00.

 

Exercice 2019/20210

Suivant les ordonnances gouvernementales n°2020-318 et n°2020-321, parues le 25 Mars 2020 au Journal Officiel et pour cause de pandémie sanitaire de Covid 19, un Conseil d’Administration exceptionnel s’est réuni et s’est substitué ce jour à la tenue de l’Assemblée Générale initialement prévue.

Les administrateurs absents ont donné leurs pouvoirs comme suit :

-         M. Yves Hédé a confié son pouvoir à M. Eric DOYEN

-         M. Alain DUMINIL a confié son pouvoir à M. Nicolas LOTTIN

-         M. Nicolas HAUDRECHY a donné son pouvoir à M. Patrick ROY

-         M. Jean-Emile DELABARRE a donné son pouvoir à Mme Clémence FROISSART

Absent : M. Bernard FLORIN (excusé) sans consigne de pouvoir

Rapport d’activités

. Effectifs : 2045 adhérents (-143 par rapport à la saison précédente) soit, 1760 licences Hutte-Hutteau – 285 licences Botte – 24 licences pour premier permis – 103 licences temporaires (seules sont comptabilisées les licences Hutte-Hutteau et Botte)

. Garderie : 7 infractions verbalisées (6 pour dépassement d’horaire et 1 pour chasse sans licence sur le domaine de Ponthoile)

. Les prélèvements aux huttes : 156 carnets analysés (Canards et oies exclusivement)

9904 nuits

15224 fusils

7341 gibiers prélevés (dont 96 oies)

47.05 gibiers/hutte

0.74   gibier/nuit

0.48 gibier/fusil

. Hutte pédagogique : 106 nuits occupées par 191 chasseurs – 31 canards prélevés

Une réfection des ancrages de la hutte a été réalisée par l’entreprise de M. Joël FURLANETTO

. Nettoyage de la Baie le Samedi 156 Juin 2019 : 120 chasseurs ont couvert le secteur de l’ancienne usine GEBASOM à la maison BRISVILLE au Hourdel

. Participation au Salon des Migrateurs à CAYEUX des 13 et 14 Juillet 2019

. Signature par M. le Sous-préfet le 21 Juin 2019 de l’actualisation de la Charte des bonnes pratiques pour l’entretien des mares et des huttes

. Récolte des ailes : très peu de retours – moins de 100 !)

 . Mise en service de la vente en ligne des licences Hutte-Hutteau et Botte (451 retirées : un franc succès pour cette première !)

. Conception du nouveau dépliant de l’association : Chasser en Baie de Somme (tirage à 20000 exemplaires)

. Participation à la Transbaie du 23 Juin 2019

. Nomination de M. Patrick ROY au poste de Président de la Commission des travaux de l’association

Rapport financier

M. Gauthier BRUNET Expert-Comptable atteste ne pas avoir relevé d’éléments remettant en cause la cohérence et la vraisemblance des acomptes annuels.

L’exercice laisse apparaître un déficit de 26876€.

Le prévisionnel pour l’exercice 2020/2021 a été établi avec une insuffisance de 24216€.

Les réserves financières de l’association permettent de combler ces deux insuffisances consécutives. Suite au départ à la retraite programmé d’un des trois salariés (non remplacé) l’équilibre budgétaire devrait être de nouveau atteint dans le futur.

Les comptes sont votés à l’unanimité par le Conseil d’Administration.

En marge de ces dispositions et suivant les ordonnances citées précédemment, le Conseil d’Administration avait déjà acté le gel du montant de toutes les cotisations pour la saison 2020/2021

Rapport moral

. Elections du Conseil d’Administration : la réélection du tiers sortant du Conseil d’Administration prévue en 2020 est reportée à la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra au printemps 2021

. Chasse des oies en Février : l’UNACOM est toujours aussi combative et a déposé le 23 Juin 2020 une plainte auprès de la Commission Européenne pour violation de ses obligations de transposition. Elle a également déposé un mémoire au Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères concernant l’attaque faite aux chasses traditionnelles.

. Concernant le moratoire sur le Courlis cendré et la Barge à queue noire, rien n’est laissé de côté et le combat juridique et scientifique continue.

. La méfiance est toujours d’actualité quant aux orientations prises par le Parc Naturel Marin (Bernard FLORIN, administrateur en charge du dossier veille au grain !). Nous serons également très réactifs lors de la mise en place du Parc Naturel Régional.

. L’accent est mis sur le combat à mener en faveur du maintien des chasses traditionnelles, dont la chasse de nuit au gibier d’eau fait partie.

. Aucune question écrite n’ayant été transmise, le Président lève la séance, sans avoir eu une pensée émue pour M. LEWIN, disparu le 29 Juin 2019. Ce fut un très grand président  et nous devons poursuivre son œuvre, sans quitter le droit chemin qu’il a tracé.

     

  Le Secrétaire  Patrick Roy

  Le Président    Nicolas Lottin

Notre mobilisation inquiète au plus haut de l'Etat !
Voici quelques jours nous vous alertions sur l’extrême danger occasionné par l'attaque des chasses traditionnelles par nos irréductibles détracteurs, notamment celle aux gluaux... Personne n'ignore que la chasse de nuit avec appelants est dans le collimateur de ces écolos des villes et c'est pourquoi nous appelions à la mobilisation générale ! Grâce au travail de tous et à la pression exercée avec opiniâtreté, les différentes composantes de La République en Marche et du gouvernement s'inquiètent et craignent un soulèvement national de notre part...
Sur ce, une délégation de responsables associatifs de chasse au gibier d'eau du département sera reçue demain Vendredi 11 Septembre à Amiens par l'équipe dirigeante de M. MACRON !
Les principaux thèmes de notre combat seront exposés avec fermeté et à l'issue de cet entretien, si nos légitimes revendications ne sont prise au sérieux, nous en tirerons les conséquences et nous agirons avec la fermeté qui nous caractérise !
Sans tarder, nous vous aviserons du résultat de cette rencontre !
Tenez-vous prêts au cas où...
Dans l'heure, soutenez massivement nos amis chasseurs adeptes de la chasse aux gluaux !
La chasse est une et indivisible ! Quand un membre de la famille est attaquée, c'est tout le clan qui se soulève...
Les circonstances sont d'une gravité sans précédent... l'avenir de la chasse est plus que menacé... la révolte gronde... les troupes sont prêtes !
Le Président, Nicolas LOTTIN
Déclaration des oies Cendrées sur Chassadapt
C_20_046_ Declaration des Oies cendrees
Document Adobe Acrobat 157.8 KB
arrété Courlis Cendré.pdf
Document Adobe Acrobat 124.2 KB
arrété Barge.pdf
Document Adobe Acrobat 124.5 KB
OUVERTURE 2020-2021
L'ouverture 2020-2021 aura lieu le Samedi 1 Août 2020 à 6h22 (heure lever de soleil)
LES LICENCES
En ce qui concerne les licences (toujours au même prix depuis 14 ans, 65€ la licence hutte/hutteau, 50€ la licence botte) elles sont disponibles dans nos points de vente à partir d'aujourd'hui (sauf pour la Boulangerie Deen et notre point de vente à Saint Riquier elles y seront ce week-end), mais aussi en ligne sur notre site à tout moment dans la rubrique "achat licence en ligne".
N'oubliez pas d'être polis, courtois avec nos points de vente, ils font ça bénévolement et n'attendez pas la veille de l'ouverture pour retirer votre carte ou alors faites le en ligne!
Aucun des points de vente n'accepte la carte de crédit et notre carte temporaire 3 jours consécutifs ne sera disponible qu'à partir du lundi 3 août 2020 (exclusivement disponible au siège de l'Association ou en ligne).
Messieurs les adhérents et concessionnaires, il vous est possible dés aujourd'hui de régler votre licence ou votre concession de hutte en ligne sur notre site internet.
Pour les concessionnaires il est possible de régler votre concession en ligne jusqu'au 11 Juillet 2020 dernier délais.

 

 

 

Nous sommes conscients que l'accessibilité à vos installations n'est pas facile sur plusieurs secteurs de la Baie, c'est pour cela que le comité de l'ACDPM Baie de Somme à décidé la réfection du chemin situé avant le rond point de Noyelles-sur-mer ainsi que le Corps de Garde.

 

Les travaux s'effectueront en deux étapes (une actuellement et une autre courant septembre).

 

 

bilan limicoles
A la lecture du bilan ci-joint le département de la Somme fait figure de très mauvais élève concernant le retour des fiches de prélèvement limicoles.

Ce carnet doit obligatoirement être retourné au siège de l'association dés la fermeture (même si aucun oiseau n'est prélevé ! ).
La chasse des limicoles est sur la sellette...et le comportement irresponsable de beaucoup trop d'entre nous qui ne respectent pas cette obligation, va inévitablement nous causer un préjudice irréversible.
Demain il sera trop tard !
Notre laxisme aura irrémédiablement fait disparaître ce mode de chasse ! Le plus populaire qui soit !
Penser à soi c'est bien !
Penser aux autres et à nos jeunes chasseurs c'est vital !
limicoles.pdf
Document Adobe Acrobat 503.7 KB

Bonjour amis chasseurs,

Depuis une semaine et malgré l’extrême prudence dont nous devons faire preuve,
la vie semble reprendre un cours « acceptable » !

Nous somme autorisés à rejoindre nos huttes pour y effectuer les travaux nécessaires.
Il est vrai qu’on ne peut pas vivre « sous cloche » indéfiniment !

Cependant, restons prudents et disciplinés !
Appliquons tous les gestes sanitaires pour nous protéger et préserver la santé de ceux qui nous accompagnent ou que nous croisons !

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations précises à ce sujet ou pour toutes autres informations (nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais) :

- téléphone du bureau : 03 22 60 68 57
- mail : acdpm.baiedesomme@orange.fr
- Page facebook Acpm Baie de Acdpm Baie DE Somme

- téléphone du président ACDPM Baie de Acdpm Baie DE Somme
N.Lottin : 06 60 25 90 04
- mail : nicolas.lottin@orange.fr

- téléphone du Directeur
D. Salesse : 06 85 81 01 87

- téléphone du salarié s'occupant des travaux
J. Cressent : 06 08 71 59 98

- téléphone du salarié s'occupant de la hutte pédagogique
O. Bouchard : 06 46 47 16 60

- téléphone du président de la commission des travaux
P. Roy : 06 81 07 99 58

Enfin pour information, l’accueil physique des sociétaires dans les locaux de l’association n’est pas souhaité jusqu’à nouvel ordre, merci d'en tenir compte.

A très bientôt… en parfaite forme… et d’ici là, soyez des citoyens responsables et des chasseurs exemplaires, en Baie ou ailleurs.

Le Comité.

Vous pouvez aller nourrir seul vos animaux
20200319 Flash info.pdf
Document Adobe Acrobat 438.1 KB

En cette période de révolte concernant l'infime probabilité de chasser les oies en février ( et la perte du courlis cendré quelques jours après l'ouverture !) l'ASSOCIATION DES CHASSEURS SOLIDAIRES a besoin de votre soutien.

Autocollants disponibles au siège de l'ACDPM Baie de Somme au prix de 2€.

Communiqué U.N.A.C.O.M
déf communique action en manquement cont
Document Adobe Acrobat 418.3 KB

Chers amis chasseurs,
Après une plainte de la LPO sur la
Chasse du courlis déposée au conseil d'état, je viens d'apprendre que celui ci vient de suspendre toute la chasse du courlis cendré sur la France. Je n'ai pas encore le document en main, mais dès que j'aurai celui ci je vous donnerai la suite de ce que nous allons faire.
Cordialement 
Willy Schraen

" Casse" des voitures sur les parkings de la Baie!



Devant ces actes scandaleux, l'association n'est pas sans réagir et constitue un dossier pour le présenter aux autorités (et porter plainte si rien n'est fait!).

Nous avons besoin de tous les témoignages des victimes!

Par ailleurs, il est très utile que les chasseurs portent plainte à titre personnel à la Gendarmerie.

Si vous êtes concernés par ce fléau, n'hésitez pas à nous en informer (facebook, mail ou téléphone...).

vous trouverez ci-dessous les deux arrêtés pour l'ouverture du gibier d'eau.

Attention désormais la chasse du Courlis Cendré est soumise à l'application Chassadapt .

am-31-juillet-2019-moratoire-bqn (1).pdf
Document Adobe Acrobat 125.8 KB
am-31-juillet-2019-moratoire-bqn.pdf
Document Adobe Acrobat 125.8 KB

Venez découvrir notre territoire, fusil en main, en toute sécurité ! 

Notre service animation prévoit plusieurs dates pour vous familiariser avec la marée, les éspéces, les secteurs de chasse appropriés...

N'hésitez pas à nous contacter pour convenir d''une date :-)  

 

Sécurité "Grandes marées"

 

La chasse en Baie de Somme ouvrira le Samedi 3 Août à 6h24.

Amis chasseurs, redoublez de prudence! 

En effet, des forts coefficients de marée sont prévus ce jour là : 

10,39m à 02h29

10,31m à 14h53

La chasse est festive, prenez soin de vous et de vos amis!

Excellente ouverture! 

Le Comité

VENTE DES LICENCES EN LIGNE:

Amis chasseurs de la Baie, l’ouverture arrive à grands pas et le moment est bientôt venu d’acheter vos licences !

NOUVEAUTÉ ! 
Elles sont disponibles en vente en ligne à cette adresse :

licence.acdpm.fr

Avant de « cliquer » sur la souris, préparez votre permis de chasser.

L’opération vous prendra 2 minutes pour imprimer votre licence (obligatoire) et commencer à rêver à une saison historique… 

Il vous sera possible (et fortement recommandé) d’imprimer :
- L’annuaire des marées (sécurité et horaires de chasse)
- Le carnet de prélèvement des limicoles (obligatoire pour le bail en cours)
- Le Règlement Intérieur (acceptation obligatoire pour adhérer à l’association)

Nous avons la grande tristesse de vous annoncer le décès de Monsieur LEWIN, Président fondateur de l'ACDPM Baie de Somme et de Rando-Nature en Somme.

Ses obsèques civiles auront lieu le jeudi 4 juillet à 16h00 aux Pompes Funébres Hannedouche, suivies de la crémation dans la plus stricte intimité.

Ni fleurs, ni plaques.

Les dons recueillis seront remis à la Fondation pour la recherche médicale.  

Je porte fièrement les couleurs

de mon association ! 

 

"Nouveau"

 

Veste polaire = 35€

Tee-shirt = 8€

et autres articles: autocollants, porte-clés, briquets ...

(aucune vente par correspondance)

 

ROUES FLOTTANTES: 

 

 

Le Comité attire votre attention sur le fait que beaucoup "trop" de roues flottantes viennent échouer en bord de digue ! 

 

Dans la plupart des cas elles sont inutilisables et il est très compliqué de les extraire de la Baie et de les recycler...

 

Veillez minutieusement à ce que "ce fléau" soit rapidement réglé ! 

 

Merci de votre compréhension.

 
                    (3 jeunes renards de plus à proximité de la digue crevée hier soir)

         La Charte des bonnes pratiques pour l'entretien des mares et des huttes a pris quelques rides et il nous a semblé qu'elle avait besoin d'être réactualisée ! 

         La commission des travaux de l'association a transmis les modifications souhaitables à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer le 18 Mai dernier!

         Nous attendons avec grande impatience que nos remarques soient prises en compte et officialisées!  

Depuis quelques mois l' ACDPM BAIE de Somme, épaulée par le Parc Naturel Marin, le Conservatoire du Littoral et le Gemel, a pour projet d'effectuer des fauches de chiendent maritime ainsi que la création de Micro-Mares dans le fond de la Baie de Somme Nord (anciennes réserves de Valicourt et de Boismont).
De ce fait, une réunion de terrain fut effectuée le mercredi 13 septembre 2017 avec les différentes structures.
Si tout se passe bien les travaux commenceront au printemps 2018, espérant ainsi favoriser l’accueil des oiseaux tout comme augmenter la biodiversité dans son ensemble.
RAPPEL : Suite à une réunion avec les services de l'ONCFS, le Conseil d'Administration tient à rappeler à tous les chasseurs que l'utilisation des espèces exotiques (sarcelle du Chili ...) est strictement interdite et sera systématiquement sanctionnée.
OUVERTURE 2017-2018
L'ouverture 2017-2018 aura lieu le Samedi 5 Août 2017 à 6h28 (heure lever de soleil).
LES LICENCES
En ce qui concerne les licences (toujours au même prix depuis 11 ans, 65€ la licence hutte/hutteau, 50€ la licence botte) elles sont disponibles dans nos points de vente. N'oubliez pas d'être polis, courtois avec eux, ils font ça bénévolement et n'attendez pas la veille de l'ouverture pour retirer votre carte.
Aucun des points de vente n'accepte la carte de crédit.
 
Rappel : l’armurerie Delory/Brumard de Friville-Escarbotin ne fait plus partie de nos points de vente cette année, elle est remplacée par Nature et Passion à Friville-Escarbotin et par la Graineterie Brutelloise à Brutelles.
Mais aussi au siège de l'Association ( place St Martin, 80230 St Valery sur Somme, 03.22.60.68.57) Permanence tous les samedi de 10h00 à 12h00 ou en semaine sur rdv.
Vous pouvez également faire votre licence par correspondance, en envoyant vos documents au siège de l'association (A.C.D.P.M Baie de Somme B.P 10006 80230 St Valéry sur Somme) voici les pièces à fournir :
 
- Votre photocopie de permis 80 et assurance
- votre chèque de 50€ ou 65€ selon votre licence
- une enveloppe timbrée à 50 grammes
- marquez votre adresse sur cette même enveloppe
 
Si l'un de ces documents manque, nous ne pourrons pas vous envoyer votre licence.
 
Enfin la licence temporaire 3 jours consécutifs à 15€, valable une fois dans l'année n'est pas disponible comme chaque année le week-end de l'ouverture, elle sera en vente à partir du lundi 7 Août 2017. Elle est exclusivement disponible au siège de l'association.
 
bonne ouverture à tous.

Le 31 Mai et le 23 juin 2017, des élèves de différentes Maisons familiales rurales (coordonnées par celle de : Mfr d'Yzengremer) sont venus effectuer un nettoyage de la Baie de Somme. Au niveau du "parking à frite" et de la digue Trancart. 20 sacs poubelle (plastique, verre et divers) de ramassés. Bravo à eux et merci aux professeurs pour leur initiative !

Nettoyage de la Baie de Somme le 18 mars 2017 par les chasseurs :

cliquez ici pour voir les photos.

 

Info Grippe Aviaire
20161130113523905.tif
Fichier Tagged Image 301.4 KB

LES CHASSEURS DE LA BAIE DE SOMME ET LEURS AUXILIAIRES SONT DES SENTINELLES INDISPENSABLES EN CAS DE RISQUE SANITAIRE (grippe aviaire) ET REVENDIQUENT DE PLEIN DROIT D'UTILISER LEURS APPELANTS POUR ETRE AU SERVICE DE LA NATION ET CONTRIBUER AU MAINTIEN DE LA SANTE PUBLIQUE.

20161119094105428.tif
Fichier Tagged Image 45.1 KB
arrété d'ouverture de la chasse des oise
Document Adobe Acrobat 526.0 KB

Prudence au bassin de chasse du Crotoy

20141021143026516.pdf
Document Adobe Acrobat 888.6 KB
carnet limicoles pdf.pdf
Document Adobe Acrobat 274.9 KB
protocole ISNEA
collecte ailes+pattes oiseaux d'eau.pdf
Document Adobe Acrobat 209.0 KB

ACDPM Baie de Somme

BP 10 006

80230 St Valery Sur Somme

Tel: 03-22-60-68-57

E-mail : acdpm.baiedesomme@orange.fr